Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tradition - Voyages - Vie

Souvenir quand tu nous tiens : Tante Jeanne et moi 10

30 Octobre 2020 , Rédigé par Marylou Publié dans #Tante Jeanne et moi : Alaska etc., #Flore

Souvenir quand tu nous tiens : Tante Jeanne et moi 10

Tableau avec les roses vertes que tante Jeanne m'a offert dans ma jeunesse

Tante Jeanne a peint la malformation du saule provoquée par des parasites d’une manière bien poétique. Elle a fait un très beau bouquet qu’elle m’a offert. J’étais alors en classe de cinquième et je dessinais assez bien pour que ma prof m’inscrive à un concours de dessin. L’épreuve se déroulait dans une classe du second étage de l’Institution Saint Jean. Le thème du concours a été dévoilé sur place, il s’agissait de dessiner un bouquet de fleurs. C’était facile vu que je connaissais bien les fleurs. Voulant être originale j’ai mis dans l’arrangement de fleurs sauvages la fameuse rose verte qui me plaisait tant. Mon bouquet était très joli : coquelicots, bleuets, marguerites, boutons d’or, iris, épis de blé et les fameuses roses vertes.

Souvenir quand tu nous tiens : Tante Jeanne et moi 10

La maladie du saule vue par tante Jeanne, tableau qui parait dans le livre

Sœur Anne était désespérée : « mais qu’est-ce qui t’as pris pour colorier les roses en vert. Tu aurais pu obtenir le premier prix mais le jury t’as éliminée pour cette fantaisie.» Malgré cette teinte le jury aurait dû m’accepter car la vraie rose verte existe bel et bien. Elle serait née d'une mutation de Rosa chinensis, le rosier de Chine à la fin du XVIIe siècle. Elle a été introduite dans le commerce en Europe en 1856 par les pépinières britanniques « Bembridge and Harrison ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Que de beaux souvenirs malgré cette mauvaise note...j'ai adoré suivre tes périples avec tante Jeanne...quelle finesse dans ses dessins....une belle journée avec 16°....on va reter cloitrée un bon moment..passes un bon wk, bisous
Répondre