Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tradition - Voyages - Vie

Ma vie en Haïti 20

20 Novembre 2009 , Rédigé par Colmar City Publié dans #Haïti

  Extrait de mon journal du Jeudi 24 juillet 1980 suite.

 

17h15 Ensuite je me fais traiter de ça ion gros blanc par les indigènes qui passent sur la plage. J’ai beau savoir que cela veut dire c’est un(e) riche étranger(ère), ça me fait mal car je suis loin d’être une maigrichonne. Tout ce monde qui passe c’est inhabituel et bizarre. On me réclame les lunettes, il ne manquerait plus que je me les fasse voler, moi qui suis myope, et dont le seul réel plaisir en ces lieux est d’admirer le paysage.

17h45 Un grand oiseau noir plane dans le ciel. Je l’avais déjà aperçu hier évoluant au large, mais cette fois il passe juste au-dessus et je peux voir la finesse de ses ailes et la grâce avec laquelle il se laisse porter par le vent qui l’emporte au-delà du morne qui avance dans la mer. Ce bel oiseau, que les indigènes nomment hirondelle, me laisse rêveuse…
18h « Bonsoir madame ! » je sursaute à tel point que la pauvre Elvire est toute remuée. Il est vrai que son salut m’a surprise en pleine pensées. Je ne m’attendais pas à la voir en ces lieux à cette heure. Heureusement que je fume et que j’ai un briquet sinon nous nous passerions de souper, à moins d’avoir recours aux silex voire à la méthode boy scout. Elvire se hasardait sur la plage dans l’espoir d’y trouver du feu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
<br /> "un gros blanc",<br /> <br /> <br /> Cela veut dire , un riche ( même s'il est noir !!!!)<br />
Répondre
S
<br /> merci pour toutes ces recherches et les photosn chouettes .dommages je voulais en mettre  quelques unes sur notre forum , mais défendu .je comprends.<br /> toi le travail et moi je copie trop facile encore une fois un grand bravo  @+mm <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je viens de voir un petit reportage sur arte sur Haïti, où la question écologie est loin des préoccupations premières alors qu'il s'agit de survie avant tout... <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> quel recit !on a du mal a se defaire des idées recues ,en pays etranger. au burkina ,les paysans ont eu du mal a comprendre que ce soit mon mari qui cultivait alors que les autres blancs de passage<br /> donnaient les ordres et repartaient ds leur grosse voiture!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> j'ai eu la meme blague en belgique dans le jardin, un labourrage par sanglier<br /> bonne journee a bientot....merci de vos recits<br /> <br /> <br />
Répondre