Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tradition - Voyages - Vie

armistice

Journée souvenir

11 Novembre 2017 , Rédigé par Marylou Publié dans #Tradition, #Armistice

Il y a 99 ans on pouvait lire dans le journal le texte suivant :

" Lundi 11 novembre 1918, 11 heures : dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le « Cessez-le-Feu », « Levez-vous », « Au Drapeau ». La « Marseillaise » jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand.

Journée souvenir

Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer. Un armistice a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes. Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés. " Source Herodote.net

Armistice 11 novembre 1918

11 Novembre 2015 , Rédigé par Marylou Publié dans #Tradition, #Armistice

De 1914 à 1951, un instituteur alsacien, Philippe Husser, a tenu au jour le jour une chronique de la vie quotidienne, entre culture allemande et attachement français.

Voici un extrait de ce qu'il a écrit le 11 novembre 1918 :« C'est l'armistice à partir de 11 heures. Il n'y a plus de black out. Toutes sortes de marchandises introuvables depuis longtemps réapparaissent dans les vitrines. On constate déjà une baisse des prix. Sur quarante-neuf élèves, trente et un sont présents. Ils se tiennent correctement et sont venus sans cocarde. On a retiré, des murs de la classe, les souvenirs de la guerre (cartes du front, images.) L'allocation exceptionnelle de vie chère (660 et 350 marks pour chacune des filles) a été payée en bons de caisse municipaux. Deux collègues, allemands de souche, (Weiss et Schillinger) ont fait valoir leur droit à la retraite. Les conditions de l'armistice sont publiées. Elles dépassent les pires craintes, mais elles ont été acceptées. La défaite allemande est totale. L'Allemagne anéantie est à la merci de ses vainqueurs. »


Il était onze heures précises, ce lundi 11 novembre 1918, lorsque le son d'un clairon, bientôt imité par des centaines d'autres, résonna sur le sol de France. Depuis plus de deux heures, déjà, les poilus engagés en Alsace célébraient la victoire tandis que, dans les Ardennes, les soldats américains redoublaient encore d'ardeur au combat. Bientôt, à l'arrière, les cloches de milliers d'églises allaient sonner la fin d'une abominable guerre engagée cinquante-deux mois plus tôt. Incrédules et fourbus, de premiers groupes de militaires commençaient tout juste à émerger des tranchées tandis que sur les grands boulevards de la capitale, sans attendre, les façades se paraient de drapeaux et de fleurs. Source : http://www.lefigaro.fr/

Armistice 11 novembre 1918

 Calendrier d’après guerre illustrant la joie ressentie en Alsace.