Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tradition - Voyages - Vie

la reunion

La Réunion : Pont du Bras de La Plaine

26 Mai 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #La Réunion

La Réunion : Pont du Bras de La Plaine

Le pont est souvent appelé pont de L’Entre-Deux. Il enjambe le Bras de la Plaine en amont de sa jonction avec le Bras de Cilaos.
La rivière Saint-Étienne résulte de cette jonction.

La Réunion : Pont du Bras de La Plaine

Le pont vu depuis l'aire de pique-nique

Le mini cirque de l'Entre-Deux est situé entre le Bras de La Plaine et le Bras de Cilaos. Il surplombe la large embouchure de la rivière Saint-Étienne et la grande plaine sudiste.

La Réunion : Pont du Bras de La Plaine

L'aire de pique-nique

Le pont a été construit entre janvier 2000 et décembre 2001.

La Réunion : Pont du Bras de La Plaine

Il a été inauguré en décembre 2002.
Le pont détient le record du monde du genre.

La Réunion : Pôle canne du Gol

25 Mai 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #La Réunion

Ah le bon sucre de canne ! Le bon rhum !

Champs de canne en fleurs à Manapany

Pôle canne du Gol

Fleur de canne

L’exploitation de la canne à sucre est depuis toujours une image de l’île.
En 1992 j’ai eu le bonheur de voir pour la dernière fois les champs de canne en fleurs.

La Réunion : Pôle canne du Gol

Tout le monde parlait d’une canne bien plus productive et surtout plus rapide dans sa croissance. Dorénavant les producteurs de canne renonceraient à l’ancienne pour celle, qui en plus de ses avantages ne fleurissait pas.  

La Réunion : Pôle canne du Gol

 Aujourd’hui rares sont ceux qui coupent la canne à la main et l’acheminent à la sucrerie en chars à bœufs. Machines coupeuses et camions bennes ont pris le dessus.

La Réunion : Pôle canne du Gol

L’île compte plusieurs pôles canne. Vanessa a visité celui du Gol à Saint-Louis avec sa famille réunionnaise dont un oncle, si mes souvenirs sont exacts, y travaille.

La Réunion : Pôle canne du Gol

En ce lieu un parcours visuel, olfactif et gustatif mène les visiteurs au cœur du processus de la fabrication du sucre : depuis la réception des cannes, en passant par le broyage, l'évaporation, la cristallisation et jusqu'aux cristaux de sucre !

La Réunion : Pôle canne du Gol

La fumée blanche qui s’échappe de l’usine n’est que de la vapeur d’eau. Je partage avec vous mes photos et celles que Vanessa a prises.

La Réunion : Terre multiconfessionnelle

24 Mai 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #La Réunion

Ce que j’ai trouvé formidable à la Réunion c’était l’entente des différentes races, cultures et confession. Dans les années 70, les élèves de mes amis enseignants étaient des adolescents de toutes races et souvent très beaux.

Temple indien

Liane aurore

St-Expédit à la Plaine des Cafres

Dans les rues de Saint-Denis les mosquées et temples indiens côtoyaient les églises et les temples chinois. Les dimanches l’église dans laquelle je me rendais était toujours pleine. Chacun respectait l’autre. En 1992, lors de mon dernier séjour sur l’île j’allais à l’église de Sainte Clothilde. Durant les messes du dimanche il y avait toujours beaucoup de fidèles.

Le palmier n'est pas un arbre. C'est une herbe.

Voile de la mariée

J’ai découvert Saint-Expédit,  que l’on prie pour les affaires urgentes, en 1970. On trouvait partout des niches avec sa statue. Vingt-deux ans plus tard, à  la Plaine des Cafres, on lui avait érigé une grande statue.

 

Puits français près du Cap méchant

Vacoas

Dans certains jardins on trouvait des petits temples indiens. C’est au bord de l’océan que j’ai entendu pour la premier fois l’expression : « Il vente à décorner des bœufs ». 

La Réunion : Île volcanique

22 Mai 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #La Réunion

Le piton de la Fournaise compte avec le Kilauea (Hawaï), l'Etna ou le Stromboli (Italie), parmi les volcans les plus actifs de la planète et l'un des plus surveillés.

Le grand brûlé

Notre-Dame des laves

Orchidée au Port

Le 13 avril 1977  lors d’une éruption la coulée de lave n’est entrée dans la nef d’une petite église que sur 3 mètres s’arrêtant avant l’autel, le reste de la coulée ayant contourné l'édifice sans le toucher. Depuis cette église, très visitée, se nomme Notre-Dame des laves. Chose assez bizarre mais finalement compréhensible les réunionnais ne passent jamais sur la route sous le grand brûlé (chemin des coulées).

Orchidée

Bougainvillée

Mademoiselle Lambert nous y a emmené Jacques et moi mais s’est arrêtée au niveau de l’église elle ne voulait pas aller plus loin. Autre bizarrerie : dans les années 70 lors de mes premiers voyages j’ai découvert des orchidées jetées sur les tas de fatras (ordures). Plantes parasites elles étaient considérées comme des mauvaises herbes.  Les choses avaient changées lors de mon dernier voyage en 1992.

Cirque de Salazie

Plage de Saint-Gilles

Elles étaient devenues les reines des balcons. Au Port, une clinique portait leur nom et dans son patio elles s’épanouissaient en grand nombre. Magnifique spectacle.

La Réunion : Département d’outre-mer

19 Mai 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #La Réunion

 Cette île perdue dans l’Océan Indien, baignée par la mer des Mascareignes est très chère à mon cœur. C’est dans ce département français d’outre-mer que j’ai connu mon époux.

Azalée

Hellbourg

La dernière fois qu’on y était c’était en 1992. C’est le Père Grienenberger, un ami cher, qui nous a reçus au presbytère de Sainte-Clothilde. Alsacien, il était à la retraite mais il ne pouvait pas quitter cette île volcanique où il avait été tant d’années le curé de la paroisse Saint-Jacques  à Saint-Denis le chef-lieu de l’île.

Anse des cascades côté montagne

Boucan canot

Anse des cascades côté mer

A l’époque j’ai fait de nombreuses photos durant nos escapades avec Mademoiselle Lambert une amie réunionnaise et d’autres connaissances du Père Missionnaire Spiritain. Tous ces gens chaleureux m’ont laissé de bons souvenirs.  Je partage avec vous quelques photos que j’ai faites en 1992.

Cap méchant

Champs de lentilles cirque de Cilaos

Aujourd’hui j’ai reçu des photos faites par Vanessa une amie réunionnaise de mes neveux. Grâce à elle je vais pouvoir diversifier mes billets sur cette chère île.

Joël Bellec : Mon portrait

27 Juin 2013 , Rédigé par Marylou Publié dans #Peintures, #La Réunion

 

 

En 1970, lorsque j’étais à La Réunion, je logeais chez des amis. Le couple vivait depuis quelques années dans ce petit coin de France perdu au milieu de la mer des Mascareignes. Joël était professeur d’art et C… professeur de mathématiques. A…, leur second fils, est né dans l’île. Celui qui allait devenir mon époux était son parrain. Je devais en être la marraine mais je n’avais pas pu faire le voyage en 1969. Mais j’ai, par la suite, toujours agi en tant que telle, gâtant A… comme s’il était aussi mon filleul. Tout ça pour vous dire qu’on formait un groupe lié par des liens d’amitié et familiaux. Cet été là Joël fit mon portrait. J’ai posé dans son salon. Il fit une esquisse avant de tracer les traits sur la toile, qu’il m’a offerte. Depuis ce magnifique portrait est en bonne place dans ma chambre.