Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tradition - Voyages - Vie

Articles avec #schoppenwihr

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

La promenade dans le parc a été un agréable moment.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Étang du château

On a longé l’étang dit du château couvert de nénuphars.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Ensuite on s’est retrouvé le long du grand étang

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

dans lequel vivent des carpes.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Deux îles se trouvent sur cet étang celle d’Agathe et celle des demoiselles,

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

quatre sœurs parmi les ancêtres des propriétaires actuels.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

On accède à l’île par un pont en arc de cercle.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

La balade nous a menés au chemin botanique bordé de vivaces,

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

puis dans la forêt et enfin à l’allée des platanes.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Il y a trois ans lorsque j’ai fait la balade dans le parc le potager était à l’abandon. 

Schoppenwihr 68 : Le potager

 Depuis les jardiniers ont bien bossé.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Les parterres sont bien alignés et riches en diverses cultures.

Schoppenwihr 68 : Le potager

On y trouve de nombreux légumes et cucurbitacées.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Des fleurs entourent les parterres.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Certes beaucoup sont fanées car ce n’est plus la saison.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Les tournesols par contre sont magnifiques. Jamais je n’en ai vus de cette couleur, ça change du jaune !

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

L'allée des platanes

Vers 1750, Schoppenwihr est une grande ferme isolée au milieu de laquelle s'élève une belle demeure Alsacienne.  Petit à petit un parc se dessine autour d'elle et une petite rivière se détourne pour alimenter un étang.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Le grand étang

Cent ans plus tard, il y a quatre étangs, de larges prairies ou trônent des chênes centenaires. La grande allée de platanes est créée, des arbres rares et exotiques sont plantés.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Les platanes perdent leur écorce, ils muent

Vers 1900, le parc est splendide. Un jardin clos derrière la Maison, abrite les serres et un immense potager fleurit. C'est l’âge d'or de Schoppenwihr.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

En 1930, le paysagiste, Achille Duchêne se voit confier la tâche d'embellir la propriété.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Quand j'étais enfant père me disait que cette maison était celle de Blanche Neige et des sept nains

 15 ans plus tard, le parc devient le théâtre des plus violents combats de le poche de Colmar. Le château et la ferme sont détruits. Le parc, au printemps 1945, ressemble à un paysage lunaire : les arbres ont beaucoup souffert. Schoppenwihr est en ruine.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Le long du chemin botanique

 Aujourd'hui, les arbres semblent avoir repris une taille et une vigueur hors du commun. Source site du parc

Le Taxodium à gauche et l'île d'Agathe à droite

 Sur la rive du grand étang se dresse un des plus anciens Taxodiums d'Europe

Pneumatophores

(Cyprès chauve) au tronc atteignant près de 5m de circonférence qui a la particularité de respirer

par ses racines qui émettent près de l’eau, vers l’air libre, des apophyses en forme de pain de sucre

appelées "pneumatophores".

Fruits de l'arbre

 

Parc de Schoppenwihr (68) : Statue, canaux, etc.

 Après le vieil étang et avant la clairière des soldats où subsiste la souche d’un chêne séculaire se trouve une statue de Saint-Jean-Baptiste

Parc de Schoppenwihr (68) : Statue, canaux, etc.

avec une particularité peu commune.

Parc de Schoppenwihr (68) : Statue, canaux, etc.

Regardez bien mes photos. Vous avez trouvé ?

Parc de Schoppenwihr (68) : Statue, canaux, etc.

Dans ce coin le courant sur les canaux est quasiment nul.
Du coup la lentille d’eau y prolifère.

Parc de Schoppenwihr (68) : Le vieil étang

  Ce dernier se trouve à l’orée de la forêt du parc dans laquelle on peut rencontrer des chevreuils. Généralement divers sortes d’oiseaux d’eau y font leurs nids : colverts, mandarins, foulques, etc.

Parc de Schoppenwihr (68) : Le vieil étang

Un banc sur lequel on s'est reposé

Mais lors de notre balade on a aperçu que des colverts qui traversèrent l’étang pour rejoindre une île puis revinrent sur les rives.

Parc de Schoppenwihr (68) : Le vieil étang

Photo floue mais...

Était-ce une manœuvre pour échapper à un prédateur ou était-ce pour se rafraîchir.

Parc de Schoppenwihr (68) :   L’île des Demoiselles et les autres

Sur l’île des Demoiselles (quatre filles d'un ancêtre) subsiste les vestiges d'un petit temple d'amour.

Parc de Schoppenwihr (68) :   L’île des Demoiselles et les autres

On peut y voir le ballet des demoiselles (petites libellules) qui ce jour-là étaient bien trop rapides pour que je puisse les mettre dans mon APN.

Parc de Schoppenwihr (68) :   L’île des Demoiselles et les autres

Sur les autres îles des bancs attentent le promeneur fatigué.

Parc de Schoppenwihr (68) :   L’île des Demoiselles et les autres

Toutes les îles sont accessibles par des petits ponts tous différents. 

Parc de Schoppenwihr (68) :   L’île des Demoiselles et les autres

 

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

C'est l'endroit romantique du parc avec ses îles, cascades, oiseaux et ponts.

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

   Dans l’étang couvert de nénuphars roses vivent des carpes.

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

   Lors de notre balade il faisait très chaud.

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

Les quelques bancs à l’ombre étaient les bienvenus.

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

On s’y est reposé et désaltéré. 

Parc de Schoppenwihr (68) :   Le grand étang

 

Parc de Schoppenwihr (68) : Cyprès chauve

 Sur la rive du grand étang se dresse un des plus anciens Taxodiums d'Europe

Parc de Schoppenwihr (68) : Cyprès chauve

(Cyprès chauve) au tronc atteignant près de 5m de circonférence qui a la

Parc de Schoppenwihr (68) : Cyprès chauve

particularité de respirer par ses racines qui émettent près de l’eau, vers l’air

Parc de Schoppenwihr (68) : Cyprès chauve

libre, des apophyses en forme de pain de sucre appelées "pneumatophores".

Parc de Schoppenwihr (68) : Cyprès chauve

 

Parc de Schoppenwihr (68) : Baron et jardinier

Des champs de blé bordent l'allée des platanes

Le baron François de Watteville-Berckheim  est le nouveau responsable du parc de Schoppenwihr. Architecte et designer à New York pendant vingt ans, il a décidé de restaurer ce domaine de 95 hectares et de l’ouvrir davantage

Parc de Schoppenwihr (68) : Baron et jardinier

aux visiteurs. Dans son nouveau « job » et avec son esprit d’initiative à l’américaine, François investit tout son temps et pas mal de son argent dans le parc, son père le seconde.

Parc de Schoppenwihr (68) : Baron et jardinier

 Une nouvelle variété de blé est cultivée en ce lieu. Il s’agit d’un blé plus résistant aux maladies et accidents climatiques. Il se différencie de l’autre variété par sa taille plus petite et surtout par ses nombreux poils qui le font ressembler à de l’orge.

Parc de Schoppenwihr (68) : Baron et jardinier

 

Tradition - Voyages - Vie

Mon blog vous montre Colmar, les us et coutumes de l'Alsace : Noël, costumes alsaciens, tout en contant mes aventures quotidiennes et mes souvenirs de voyages dont les textes et les photos sont copyright © . (svpl, par respect, ne les copiez pas. Merci)

                     Traducteur
________________________________________
Compteur mis en place le 22 avril 2013 à 17h30 Flag Counter __________________________________________
________________________________________
Compteur de visites
compteur gratuit
Avant la migration le site comptait plus de 103 000 visiteurs et plus de 313 000 pages vues. ______________________________________
Météo

Hébergé par Overblog