Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tradition - Voyages - Vie

voyages

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

3 Janvier 2018 , Rédigé par Marylou Publié dans #Voyages, #Pays-Bas, #Moulins à vent

 

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

Les moulins ont été installés pour éliminer l'eau en excédent de la région de tourbières de l'Alblasserwaard, et la déverser dans la rivière Lek avoisinante.

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

On creusa d'abord des fossés, dès le XIème siècle.

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

Cela fonctionna si bien, que la tourbe s'affaissa, et le niveau passa au-dessous de celui de la mer, et des rivières.

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

On installa donc des moulins pour pomper et évacuer l'eau dès l'an 1500.

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

L'accès aux moulins est ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30,

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

parking obligatoire payant, du début avril à fin novembre,

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

et les week-ends de 11h à 16h de décembre à fin mars.

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

Parmi les 19 moulins, 8 en pierre datent de 1738,

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

8 en bois datent de 1740, 2 en pierre datent de 1760

Pays-Bas : Les moulins de Kinderdijk

et sont dans le polder Nieuw-Lekkerland, un troisième est dans le polder Blokweer. Source Moulins de Kinderdijk

Pays-Bas : Kinderdijk historique

2 Janvier 2018 , Rédigé par Marylou Publié dans #Voyages, #Pays-Bas, #Moulin à vent

Amsterdam : Kinderdijk historique

 Dans les environs de Dordrecht, se trouvent les moulins de Kinderdijk.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Amsterdam : Kinderdijk historique

Ce sont dix-neuf magnifiques moulins à vent, construits aux alentours de 1740

Amsterdam : Kinderdijk historique

et faisant partie d’un système de gestion des eaux pour lutter contre les inondations.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Ils symbolisent la gestion des eaux en Hollande.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Le site a été proclamé patrimoine mondial de l'Unesco en 1997.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Les moulins ont ​​été construits pour garder les terres basses de l'Alblasserwaard au sec.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Disposés l’un en face de l'autre, ils forment une image emblématique de la Hollande.

Amsterdam : Kinderdijk historique

À Kinderdijk  on peut voir de nombreux cours d’eau, des digues, des écluses et découvrir comment les hollandais utilisent depuis plus de 1 000 ans toute cette eau à leur avantage.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Amsterdam : Kinderdijk historique

Comme les moulins de Kinderdijk sont à environ 90 minutes en voiture de la capitale Amsterdam où mes neveux séjournaient durant un week-end,

Amsterdam : Kinderdijk historique

ils n’ont pas hésité à parcourir le chemin pour admirer ces merveilles.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Ce jour-là pluie, vent et soleil étaient de la partie.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Source Les moulins de Kinderdijk.

Amsterdam : Kinderdijk historique

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

29 Novembre 2017 , Rédigé par Marylou Publié dans #Voyages, #Pays-Bas, #Amsterdam

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

Escapade au pays des moulins à vent

Mes neveux ont fait un tour aux Pays-Bas durant un week-end du mois d’octobre. Ils ont séjourné à Amsterdam la capitale.

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

Balade nocturne au bord d'un canal

Petit rappel la Hollande ne représente que deux provinces sur les douze que compte les Pays-Bas.

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

Aurélien et sa compagne ont logé au Maroxidien B&B situé dans le quartier animé de Jordaan au bord du canal Lijnbaansgracht, à quelques minutes de la gare centrale.

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

Vue depuis la chambre

L’accueil y était agréable et les chambres de style marocain et mexicain.Une chose assez étrange pour le pays.

Amsterdam : Un week-end du mois d’octobre

Mes neveux ont séjourné dans la chambre de style mexicain.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

12 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République Tchèque, #Prague, #Voyages

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

La fenêtre médiévale ornée d'une grille renaissance

La somptueuse cathédrale gothique Saint-Guy, la plus grande et la plus importante église du pays, cathédrale du Château,

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

La fenêtre et la porte d'or sur la tour sud

symbole spirituel de l’État tchèque, fut fondée en 1344 à l’emplacement d’une ancienne rotonde romane.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

La construction devait durer près de 600 ans : ce n’est qu’en 1929 qu’elle fut définitivement achevée.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

Les imposants intérieurs de la cathédrale abritent entre autres la chapelle dans laquelle est inhumée saint Venceslas,

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

La porte d'or

ornée de magnifiques fresques et de pierres semi-précieuses ainsi que,

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

au sous-sol, le tombeau des rois de Bohême et la Salle de la couronne dans laquelle sont conservés les joyaux de la couronne de Bohême.

 

La Tour sud a une base gothique et un toit baroque,

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

sa fenêtre médiane est ornée d'une grille Renaissance d'une extraordinaire finesse. Haute de 96 m, on y admire le panorama sur le Château et la ville.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

Elle surmonte la Porte d'or, portail de Peter Parler aux nervures dédoublées qui forment des triangles curvilignes

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

et abrite une mosaïque vénitienne représentant Le Jugement dernier.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

La Tour sud comprend également la cloche Sigismond,

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

 la plus grande cloche tchèque, qui sonne du haut de la cathédrale depuis 1548.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

Avec ses 18 tonnes, il faut 4 sonneurs expérimentés pour la mettre en branle. Elle n'est utilisée qu'à des occasions solennelles.

Prague : La Cathédrale St-Guy, St-Venceslas et St-Adalbert

Les vitraux datent pour la plupart du 20ème siècle

Sources : Le Portail touristique officiel de Prague Clic pour voir et Wikipédia

Prague : Le jardin royal

10 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République tchèque, #Prague, #Voyages

Prague : Le jardin royal

L’aspect initial du jardin créé par Giovanni Spatio était celui d’un jardin Renaissance d’inspiration italienne, aux lignes régulières.

Prague : Le jardin royal

Il n’en subsiste rien, mis à part le merveilleux pavillon d’été de la Reine Anne (ou Belvédère) qui clôt le jardin à l’Est.

Prague : Le jardin royal

Construit pour l’impératrice Anne, la femme bien-aimée de Ferdinand 1er, en tant que pavillon de plaisance, c‘est l‘une des plus belles constructions de style Renaissance italienne en Bohême.

Prague : Le jardin royal

Il fut conçu par un italien, Paolo della Stella, entre 1538 et 1552.

Prague : Le jardin royal

Le rez-de-chaussée est entouré d’une magnifique loggia, à la colonnade ionique régulière aux proportions harmonieuses. Elle est ornée de différentes scènes mythologiques ou historiques en bas-relief.

Prague : Le jardin royal

L’étage supérieur, surmonté d’un extraordinaire toit en cuivre curviligne fut édifié dans un second temps par l’architecte de la cour Bonifac Wohlmut, et achevé en 1563.

Prague : Le jardin royal

Devant le Belvédère, le petit Giardinetto, réaménagé au 20ème siècle dans un style néo-renaissance est dominé par la "fontaine chantante" du 16ème siècle,

Prague : Le jardin royal

ainsi nommée d’après le bruit harmonieux de l’eau dans la vasque de cuivre.

Prague : Le jardin royal

Surmonté d’un petit joueur de cornemuse, elle présente une très belle décoration sculptée. Source : Avant Garde Prague Clic pour voir

Prague : Le jardin royal

Prague : Le château

8 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République tchèque, #Prague, #Le château, #Voyages

Prague : Le château

Une des cours du château

La silhouette du château de Prague fait partie

Prague : Le château

des plus magnifiques panoramas qui soient.

Prague : Le château

Le château est le plus important monument culturel

Prague : Le château

et historique de République tchèque,

Prague : Le château

il est le symbole du développement millénaire de l'état tchèque.

Prague : Le château

Il s'agit d'un incroyable complexe de palais, d'édifices religieux, de fortifications, de bâtiments administratifs et résidentiels qui sont tous autant d'édifices précieux représentatifs de toutes les périodes artistiques.

En arrière plan on aperçoit la cathédrale Saint-Guy,

Saint-Vaceslas et Saint-Adalbert

 
 

Il a été le siège des ducs de Bohême, des rois et des empereurs et même,

Prague : Le château

Une autre cour intérieure du château

depuis 1918, des présidents de la République.

Prague : Le château

Ce site dont les 45 hectares retracent l'histoire du pays a été le premier

Prague : Le château

à être inscrit sur la liste des Monuments culturels nationaux en 1962.

Prague : Le château

Lors de leur entrée sur le site du château de Prague, les visiteurs sont soumis à une fouille réglementaire.

Prague : Le château

Pour cette raison, les autorités du Château demandent aux visiteurs

Prague : Le château

de bien vouloir ne pas transporter de bagages trop volumineux et de respecter le règlement des visiteurs lors de leur visite du Château.

Prague : Le château

Source : Le Portail touristique officiel de Prague Clic pour voir  

Prague : Place de la vieille ville

5 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République Tchèque, #Prague, #Voyages

Prague : La place de la vieille ville

La plus belle place de la ville c'est la place de la vieille ville.

Prague : La place de la vieille ville

Elle est grandiose ! Certainement l’une des plus belles d’Europe.

Prague : La place de la vieille ville

La magie opère immédiatement.

Prague : La place de la vieille ville

Bordée de palais et d’églises, elle est dominée par

Prague : La place de la vieille ville

l’ancien hôtel de ville et son horloge astronomique.

Prague : La place de la vieille ville

On aperçoit aussi l’incroyable cathédrale de Týn

Prague : La place de la vieille ville

 qui domine l’ensemble du quartier.

Prague : La place de la vieille ville

On a l’impression que Dracula y a élu domicile.

Prague : La place de la vieille ville

Notre Dame de Týn, l’église aux deux tours noirs

Prague : La place de la vieille ville

est l’un des plus importants bâtiments gothiques de Prague.

Prague : La place de la vieille ville

Elle domine, du haut de ses 80 mètres, le quartier de la vieille ville.

Prague : La place de la vieille ville

 Sa silhouette, étroite et haute, et ses deux tours hérissées de pointes donnent à l’édifice un aspect très mystérieux voire menaçant.

Sources : Le Portail touristique officiel de Prague Clic et Clic pour voir

Prague : Place du Château

3 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République tchèque, #Prague, #Voyages

Prague : Place Royale

En 1989, de nombreux sites du château s'ouvrent au public.

Prague : Place Royale

En 1990, de nouvelles illuminations sont inaugurées.

Prague : Place Royale

Le deuxième bâtiment est le Palais Schwarzenberg

Les visiteurs peuvent en profiter depuis la tombée de la nuit jusqu'à minuit,

Prague : Place Royale

voire une heure du matin pendant la saison touristique.

Prague : Place Royale

Depuis 1990, les recherches et le renouvellement

Prague : Place Royale

des différents espaces et bâtiments se font

Prague : Place Royale

L'entrée du château

avec le souhait continu de leur donner une nouvelle vie

Prague : Place Royale

La relève de la garde

et de les ouvrir au public.

Les gardes à l'entrée

du château

 

Le Palais Schwarzenberg de style renaissance

Prague : Place Royale

Devant le château

a été construit entre 1545 et 1563.

Prague : Place Royale

Toute la façade est couverte de sgraffites à la Vénitienne

Prague : Place Royale

et de dessins de brossages à la pointe de diamant,

Prague : Place Royale

élément décoratif typique de l’époque. C'est le second bâtiment à droite sur les troisième, quatrième, cinquième et sixième photos avant les photos du château.

Prague : Place Royale

Le Palais schwarzenberg est à droite de ce bâtiment

La relève de la garde devant le château se fait à 12 heures. Au centre de la place s'élève la colonne de la peste, œuvre de Brokof, érigée en 1726 pour commémorer la fin de l'épidémie de 1679. A la nuit tombée, la place s'illumine grâce aux somptueux lampadaires en forme de candélabres qui permirent son éclairage dès le XIXè siècle. Source : Le Portail touristique officiel de Prague Clic pour voir

Prague : La Basilique et le Couvent Saint-Georges

2 Novembre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République tchèque, #Voyages

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

Sur la place Saint-Georges se dresse l’un des édifices romans

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

les plus importants de Prague, et la deuxième église

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

la plus ancienne de la ville.

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

Fondée en 920, la basilique Saint-Georges est flanquée de deux clochers blancs en gaize de 41 m de hauteur. Le plus large des deux, situé du côté sud,

 

est surnommé Adam, tandis que le plus étroit, du côté nord, n'est pas tout à fait droit, il penche de 40 cm et porte le nom d'Ève.

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

Attenant à l'église, le couvent Saint-Georges, plus vieux couvent de Bohême où les moniales bénédictines s'installèrent en 970.

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

Le bâtiment actuel remonte au milieu du 12ème siècle quand le couvent fut entièrement reconstruit après un grand incendie.

Prague : La Basilique et le couvent Saint-Georges

La façade baroque a été ajoutée au 17ème  siècle. Elle servit de mausolée pour la dynastie régnante des Prémyslides et joua un rôle religieux majeur au Moyen-âge. Source : Le Portail touristique officiel de Prague Clic pour voir  

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

27 Octobre 2016 , Rédigé par Marylou Publié dans #République tchèque, #Prague, #Voyages

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Bâti en 1338, l’hôtel de ville était à l’origine le siège de l’administration autonome de la Vieille Ville de Prague.

L'horloge astronomique

Le cadran du haut indique l'heure

Celui du bas un calendrier illustré

 

La partie la plus ancienne de cet ensemble de bâtiments,

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Cadran des heures et de la position du soleil, de la lune et des planètes

de style gothique, est une magnifique tour flanquée

On aperçoit la chapelle à droite de la tour

 

d’une chapelle en encorbellement et ornée d’une superbe horloge astronomique

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Cadran avec le calendrier illustré des mois et les signes astrologiques correspondants

sur laquelle apparaissent toutes les heures de

 

9 h à 23 h les figurines des 12 apôtres.

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Le vieil hôtel de ville est surtout connu pour son horloge astronomique,

devant laquelle se pressent chaque heure des foules de touristes pour voir défiler les figures en bois peint : les apôtres, le Christ, les allégories de la Mort et de la Vanité, l’archange Michel...

 

Construite au XVème siècle, l’horloge présente deux cadrans : celui du haut indique l’heure mais aussi la position du soleil, de la lune et des planètes.

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Le deuxième présente un calendrier illustré des mois de l’année avec les signes astrologiques correspondants.

Prague : L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Source : Le Portail touristique officiel de Prague Clic pour voir  

<< < 10 20 21 22 23 > >>