Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tradition - Voyages - Vie

Articles avec #alsace : ma region

Sundgau : Gildwiller

Le Sundgau est la région sud de l’Alsace. Jadis c’était le potager du pays. Aujourd’hui les agriculteurs essaient de lui rendre cette fonction.

Sundgau : Gildwiller

Dimanche j’étais invitée chez des amis qui habitent Gildwiller.

Sundgau : Gildwiller

Comme j’étais en avance j’ai fait un tour dans la commune à la recherche de maisons à colombage. J’en ai trouvé quelques-unes.

Sundgau : Gildwiller

Elles sont le témoignage de ce que fut le village au temps jadis.

Sundgau : Gildwiller

Aujourd’hui, plus de fermes en activité ni de commerces, la commune est devenue un magnifique village dortoir de moins de 300 habitants, avec de belles maisons certes, mais plus d’animation.

Sundgau : Gildwiller

Même les boîtes aux lettres sont regroupées par quinzaine pour faciliter la tâche du facteur qui distribue le courrier en voiture.

Sundgau : Gildwiller

Souffelweyersheim (67): Bateau sur le canal

Jeudi j’étais invitée par mon neveu Aurélien et sa compagne Joëlle. Comme toujours les retrouvailles ont été joyeuses, le déjeuner copieux et délicieux.

Souffelweyersheim (67): Bateau sur le canal

Hélas il faisait frais tant et si bien qu’on a fini par prendre le désert à l’intérieur. Du coup j’ai manqué le passage des bateaux sur le canal. Malgré tout j’ai pu en mettre un dans mon APN.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

La promenade dans le parc a été un agréable moment.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Étang du château

On a longé l’étang dit du château couvert de nénuphars.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Ensuite on s’est retrouvé le long du grand étang

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

dans lequel vivent des carpes.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

Deux îles se trouvent sur cet étang celle d’Agathe et celle des demoiselles,

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

quatre sœurs parmi les ancêtres des propriétaires actuels.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

On accède à l’île par un pont en arc de cercle.

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

La balade nous a menés au chemin botanique bordé de vivaces,

Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

puis dans la forêt et enfin à l’allée des platanes.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Il y a trois ans lorsque j’ai fait la balade dans le parc le potager était à l’abandon. 

Schoppenwihr 68 : Le potager

 Depuis les jardiniers ont bien bossé.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Les parterres sont bien alignés et riches en diverses cultures.

Schoppenwihr 68 : Le potager

On y trouve de nombreux légumes et cucurbitacées.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Des fleurs entourent les parterres.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Certes beaucoup sont fanées car ce n’est plus la saison.

Schoppenwihr 68 : Le potager

Les tournesols par contre sont magnifiques. Jamais je n’en ai vus de cette couleur, ça change du jaune !

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

L'allée des platanes

Vers 1750, Schoppenwihr est une grande ferme isolée au milieu de laquelle s'élève une belle demeure Alsacienne.  Petit à petit un parc se dessine autour d'elle et une petite rivière se détourne pour alimenter un étang.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Le grand étang

Cent ans plus tard, il y a quatre étangs, de larges prairies ou trônent des chênes centenaires. La grande allée de platanes est créée, des arbres rares et exotiques sont plantés.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Les platanes perdent leur écorce, ils muent

Vers 1900, le parc est splendide. Un jardin clos derrière la Maison, abrite les serres et un immense potager fleurit. C'est l’âge d'or de Schoppenwihr.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

En 1930, le paysagiste, Achille Duchêne se voit confier la tâche d'embellir la propriété.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Quand j'étais enfant père me disait que cette maison était celle de Blanche Neige et des sept nains

 15 ans plus tard, le parc devient le théâtre des plus violents combats de le poche de Colmar. Le château et la ferme sont détruits. Le parc, au printemps 1945, ressemble à un paysage lunaire : les arbres ont beaucoup souffert. Schoppenwihr est en ruine.

 

Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

Le long du chemin botanique

 Aujourd'hui, les arbres semblent avoir repris une taille et une vigueur hors du commun. Source site du parc

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Pour revenir dans la ville, mes neveux ont emprunté

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

le chemin qui longe les vignes,

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

passe derrière les remparts, traverse un espace fleuri,

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

une aire de jeu et de repos

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

pour aboutir derrière l’église.

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Il était assez tard,

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

le soleil commençait par se coucher.

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

L’ambiance était claire obscure

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

donnant à la balade des airs de romance.

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

Quitte à choisir

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

entre la montée et la descente

Kaysersberg 68 : 6/6 En descendant du château

c’est ce chemin que je préfère.

Le Taxodium à gauche et l'île d'Agathe à droite

 Sur la rive du grand étang se dresse un des plus anciens Taxodiums d'Europe

Pneumatophores

(Cyprès chauve) au tronc atteignant près de 5m de circonférence qui a la particularité de respirer

par ses racines qui émettent près de l’eau, vers l’air libre, des apophyses en forme de pain de sucre

appelées "pneumatophores".

Fruits de l'arbre

 

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Dans mes articles précédents,

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

je disais que le vue sur Kaysersberg

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Vue sur l'église

et les environs était magnifique

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Vue sur la plaine d'Alsace et la Forêt Noire

depuis la montée vers le château et

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

surtout depuis le sommet du donjon.

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Vue sur le vignoble

Mon neveu et sa compagne

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

La ville neuve s'étire vers le fond de la vallée

ne se sont pas privées

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

de faire fonctionner leurs appareils.

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Ils m’ont donné de nombreux clichés

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

que je partage avec vous. 

Kaysersberg 68 : 5/6 Vue sur la ville et environs

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Le château construit entre le XIIIème et le XVIème siècle est un bon représentant des forteresses de garnison qui permettaient de surveiller toute la vallée.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Du château on a un magnifique point de vue sur la ville et la région.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

L’énorme donjon cylindrique, est un des plus vieux donjons ronds d'Alsace.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Un escalier en béton moderne d’une centaine de marches remplace les échelles médiévales.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

L’escalier mène au sommet d’où la vue est splendide.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Pour arriver au château il a fallu grimper ces marches

Cette tour maîtresse crénelée est plantée du coté le plus vulnérable du château.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

 

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

 

Ce n'était donc pas un donjon d'habitation mais une tour de défense ultime.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Durant la montée on peut se reposer sur ce banc


À sa base, une plate-forme montre les traces des anciens bâtiments.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

La porte originale du donjon devait être l'ouverture située au 1er étage, mais

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

pour faciliter l'accès des visiteurs, une porte a été aménagée au rez-de-chaussée.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

Ce qui reste du logis seigneurial possède des fenêtres en arc brisé.

Kaysersberg 68 : 4/6 Le château impérial

  Le château s’appelle le Schlossberg.  

Schoppenwihr 68 : Promenade

Puits offert à la famille par l'impératrice Sisi

Jeudi 27 juillet je me suis rendue sur le domaine du Baron de Watteville.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Un bel arbre centenaire : Sephora Japonica

 J’y étais il y a trois ans. Mais j'y étais souvent dans ma jeunesse.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Corps de ferme avec clocheton datant de la renaissance

Cette fois j’y allais avec mon amie d’enfance.

Schoppenwihr 68 : Promenade

La maison occupée par la famille de Watteville

La balade était très agréable.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Le soleil plutôt absent rendait l’atmosphère plus que supportable.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Au centre de la cour d'honneur

Certes quelques gouttes de pluie sont tombées

Schoppenwihr 68 : Promenade

Le colombier

mais à ce moment-là on était en pleine forêt.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Le miroir d'eau et les lotus

Les arbres centenaires nous protégeaient.

Schoppenwihr 68 : Promenade

On a commencé la promenade près du corps de ferme,

Schoppenwihr 68 : Promenade

de l’habitation du maître des lieux et

Schoppenwihr 68 : Promenade

Bouton de lotus

Schoppenwihr 68 : Promenade

Ancien château d'eau

des ruines du château détruit par les allemands.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Certaines plantes carnivores sont cultivées sur le domaine

La découverte du miroir d’eau couvert de lotus a été un moment magique d’autant plus que l’eau du bassin avait gelé durant l’hiver.

Schoppenwihr 68 : Promenade

Marlène nous a conté l’histoire du domaine et de ses propriétaires successifs. Elle nous a montré l’ébauche du livre qui sera publié pour la fête du parc début novembre 2017.  

Schoppenwihr 68 : Promenade

 Mes articles sur le parc publiés en 2014 sont visibles lorsque vous écrivez Schoppenwihr dans la case recherche à droite sous Météo.

Tradition - Voyages - Vie

Mon blog vous montre Colmar, les us et coutumes de l'Alsace : Noël, costumes alsaciens, tout en contant mes aventures quotidiennes et mes souvenirs de voyages dont les textes et les photos sont copyright © . (svpl, par respect, ne les copiez pas. Merci)

                     Traducteur
________________________________________
Compteur mis en place le 22 avril 2013 à 17h30 Flag Counter __________________________________________
________________________________________
Compteur de visites
compteur gratuit
Avant la migration le site comptait plus de 103 000 visiteurs et plus de 313 000 pages vues. ______________________________________
Météo

Hébergé par Overblog